Audience des médias web du bâtiment : sale temps pour Batiactu !

Audience des médias web du bâtiment : sale temps pour Batiactu !

Pour rappel, l'OJD était l'organisme qui certifiait la diffusion des organes de presse "papier" pour éviter que ceux-ci ne racontent n'importe quoi aux annonceurs potentiels sur leurs chiffres de lecture. 

Fort de cette expertise, l'OJD avait recréé, pour le web, une solution similaire de certification d'audience, devenue entretemps ACPM : Alliance pour les Chiffres de la Presse et des Médias.

Longtemps, les grands médias du bâtiment (y compris les plus petits de ces grands...) se sont sagement ralliés à cette ACPM jusqu'à ce que certains d'entre eux décident de la quitter au motif que quand les chiffres ne sont pas bons, il vaut mieux les cacher !

 

Déjà en 2017, le Moniteur avait disparu des statistiques pour cause de mauvais résultats (voir notre article à ce sujet) - et ils n'y sont toujours pas revenus.

C'est désormais au tour de Batiactu de quitter cet indicateur d'audience. Nous avons demandé à son PDG les raisons mais notre question est restée sans réponse de sa part. 

Nous avons donc étudié les scores d'audience et en un an, c'est plus de 30% d'audience que Batiactu a perdu sur le nombre de pages vues (voir image ci-dessous de juin 2017 à juin 2018). De là à penser que Batiactu agit comme Le Moniteur l'an passé, il n'y a qu'un pas...

 

Et les autres, nous demanderez-vous ? Eh bien les autres, il n'en reste que deux !

Batiweb se comporte correctement avec une gentille augmentation de 15%, mais c'est surtout Batirama qui explose ses chiffres grâce à un 80% de croissance sur la même période (juin 2017 -> juin 2018) avec un excellent score de 5 pages vues par visite, ce qui laisse pantois tout observateur de ce genre de médias. Il faut dire que Batirama a réussi superbement sa refonte de site, comme nous en parlions dans notre article : Batirama s’offre un lifting, et ça claque !

 

Pour finir, rappelons que les audiences ne font pas tout, que beaucoup de ces médias ne jurent presque que par l'emailing (et là, c'est davantage le nombre d'adresses e-mails qui importe), mais tout de même, veillez à vous assurer du nombre d'affichages garantis lorsque vous commandez des campagnes "display" sur ces médias.

Gabriel DEGOTT

À propos de Cimbat.com

Depuis 2003, Cimbat est un site d'information sur l'internet et le bâtiment unique en France. Il est destiné aux professionnels désireux d'optimiser leur communication Internet, que ce soit via un site web, son référencement ou l'utilisation de médias web proposant des solutions publicitaires adaptées à leurs besoins.

© www.cimbat.com   -  Communication web bâtiment   -  Tous droits réservés.   -  Site édité par l'agence web à Lyon GDA
Mentions légales   -   Foire aux questions   -   Utilisation des Cookies sur le Webzine Cimbat