Publicité clandestine : dernière riposte des annonceurs ?

Publicité clandestine : dernière riposte des annonceurs ?

Trop de publicité tue la publicité ! Quel que soit le support utilisé, le trop plein de pub pose de nombreuses problématiques, tant du côté des annonceurs que de celui des consommateurs.

Pour remédier à ce problème majeur, mal vécu par l'ensemble des annonceurs, la publicité clandestine se développe... Au point de tromper sans réserve les publics ciblés.

Le paradoxe de la publicité

Un ras le bol ...

Dans les journaux, sur internet, au cœur de l'espace public et même dans nos films et séries favoris : la publicité est omniprésente dans notre vie quotidienne personnelle et professionnelle.

Les consommateurs, fatigués par le matraquage infligé par les annonceurs, sont de plus en plus déterminés à faire taire les marques : prêts à payer un abonnement pour ne plus subir la vision d'un encart publicitaire, engagés dans des communautés de résistance à l'agression publicitaire ou encore parés de logiciels bloqueurs de pub... Tous les moyens sont bons pour stopper ce qu'ils qualifient de "pollution visuelle".

 

... Et une nécessité ?

Si dérangeante soit elle, la publicité est une nécessité pour tous les annonceurs et médias.

Côté annonceurs, elle leur donne accès à une visibilité, une notoriété... et des clients ! Difficile d'imaginer comment un nouveau site internet, une nouvelle marque ou un nouveau produit arriveraient à se faire connaitre sans la moindre publicité.

Côté médias, il est évident que bon nombre d'entre eux n'existeraient plus sans les revenus publicitaires. En somme, ce ne sont pas les quelques euros que coute un magazine, ou la gratuité de la majorité des médias web qualitatifs qui leur permettraient d'exister de manière pérenne.

 

Annonceurs, médias, consommateurs : Une guerre déclarée

Matraquage : Premier assaut de la publicité

Le coup d'envoi de cette guerre entre la publicité et les consommateurs a bien entendu été lancé par les annonceurs. Un espace quotidien de plus en plus envahi par la publicité...

Et l'apogée du matraquage est survenue en même temps que le développement du marketing internet : display, pop-up (parfois même avec une vidéo ou un son lancés automatiquement) et marées quotidiennes de newsletters ont eu raison de la patience des internautes.

Bloqueurs de pub : L'offensive des consommateurs

Si le collectif Antipub agit depuis 1992 pour "lutter contre les effets négatifs, directs et indirects, des activités publicitaires sur l’environnement et les citoyens", seuls des logiciels pouvaient venir à bout de la publicité jugée trop envahissante par 64% des français sur le web : les bloqueurs de pub.

C'est un succès : aujourd'hui, 69% d’internautes en plus bloquent les publicités display par rapport à l'année dernière... Et la naissance d'un business en découle puisque Google a récemment présenté son nouvel outil Contributor, permettant de bloquer les pubs en contrepartie d'un don pour financer les sites partenaires.

Publicité clandestine : Le coup de grâce des annonceurs

Plus aucun encart pour rendre visibles les annonceurs ? Plus aucune affichage pour financer les médias gratuits ? Qu’à cela ne tienne, la publicité n'a pas besoin d'être explicite pour être impactante.

Nous entendons donc parler aujourd'hui de "Native Advertising", une publicité sous forme d'article de presse la plupart du temps, discrètement signalé comme étant sponsorisé.

Pratique plus courante et peu connue du grand public, qui commence tout juste à faire parler d'elle à travers des bad-buzz récents : l'infiltration, dans de lourds médias, de faux contributeurs experts. Médiapart, Les Echos ou encore le JDN - et surtout les internautes - sont les victimes de spécialistes créés de toutes pièces, n'hésitant pas à citer discrètement des annonceurs dans de nombreux articles thématiques et qualitatifs.

 

La guerre consommateurs - médias - annonceurs n'est donc pas encore terminée ! Mais quelles armes trouveront les détracteurs de la publicité contre ces nouvelles formes de communication clandestines ?

 

Sources :

À propos de Cimbat.com

Depuis 2003, Cimbat est un site d'information sur l'internet et le bâtiment unique en France. Il est destiné aux professionnels désireux d'optimiser leur communication Internet, que ce soit via un site web, son référencement ou l'utilisation de médias web proposant des solutions publicitaires adaptées à leurs besoins.

© www.cimbat.com   -  Communication web bâtiment   -  Tous droits réservés.   -  Site édité par l'agence web à Lyon GDA
Mentions légales   -   Foire aux questions   -   Utilisation des Cookies sur le Webzine Cimbat