Cet article est actuellement invisible.
Vous pouvez uniquement voir cette page car vous en êtes l'auteur.

Pourquoi et comment démousser sa toiture ?

Pourquoi et comment démousser sa toiture ?

Votre toiture est l’élément de la maison qui, à l’instar de sa façade, est le plus exposé aux conditions météorologiques et donc le plus susceptible de subir des dégradations diverses. Il est fréquent de voir apparaître de la mousse sur votre toit, qu’il soit en ardoise, en béton ou encore en terre cuite. A terme, cette mousse qui est en premier lieu un problème esthétique, peut se transformer en un véritable danger pour la bonne santé de votre maison. Le démoussage d’une toiture est donc indispensable lorsque celle-ci devient trop envahissante, et elle permet également de se débarrasser d’autres parasites comme les champignons ou les lichens.

La mousse : origine et définition

Pour simplifier, la mousse de toiture est tout simplement une plante chlorophyllienne à l’aspect peu esthétique, en tout cas lorsqu’elle pousse de manière anarchique sur nos toits. Plusieurs types de mousse existent, n’ayant pas toute la même nature malgré des caractéristiques communes. Elles se développent généralement dans des climats humides et froids et proviennent des spores des arbres. Elles n’ont pas besoin de terre pour pousser et peuvent survivre sans eau, accumulant les poussières et autres sels minéraux présents dans l’air pour renforcer et nourrir ses tiges ou ses poils. Leur point commun est qu’elles n’ont ni fleur ni graine et sont souvent apparentées à des parasites dont on souhaite limiter le développement.

Le danger pour votre toiture

Dans la plupart des cas, le problème est avant tout esthétique, mais il peut évoluer sous certaines conditions vers un souci de santé pour la toiture. La mousse est avant tout une plante qui se propage d’elle-même relativement vite. Outre le côté envahissant, elle favorise également la formation d’algue et de lichen qui sont les conséquences de la rencontre entre des champignons et des plantes chlorophylliennes. Tout ce petit monde s’attaque donc doucement mais surement à votre toiture en soulevant voire en perforant les tuiles. La conséquence malheureuse est la formation de moisissures sous vos tuiles, ce qui fragilise les combles et la toiture elle-même, la rendant plus vulnérable aux fortes rafales de vent et diminuant ses performances en matière d’étanchéité. De plus, l’accumulation de mousse peut venir obstruer l’écoulement de vos gouttières et de vos chéneaux et provoquer des écoulements sur la façade.

Facteurs favorisant l’apparition et les effets nocifs de la mousse

Les régions fortement boisés favorisent l’apparition de mousse car leurs spores sont à l’origine de son apparition. L’inclinaison de la toiture est également un facteur aggravant : plus la pente sera faible, moins l’écoulement se fera naturellement et donc l’eau stagnera plus longtemps. Cet environnement humide favorise l’apparition de la mousse. Enfin, une toiture mal ventilée séchera moins rapidement et une sous toiture mal imperméabilisée favorisera les effets pervers de la mousse.

Comment démousser ma toiture

Les produits les plus utilisés sont les fongicides et les algicides spécialisés pour les toitures. Soyez vigilants quant à la nocivité de ces produits pour l’environnement de votre maison (jardin, animaux, façades, etc.). Leurs applications dépendent de la quantité de mousse à supprimer et de la taille de la surface à traiter. Il peut s’agir d’un simple travail de quelques heures où bien de véritables travaux selon l’état d’usure, l’accessibilité et les opérations annexes à réaliser dans le même temps (vérifications des gouttières, des cheminées ou du gros œuvre de la toiture). L’usage d’un karcher est parfois indispensable et pratique, parfois déconseillé. En effet, il peut être trop agressif pour les éléments de votre toiture et la fragiliser, ce qui est l’inverse du but à atteindre lorsque l’on veut rénover son toit ! Si l’apparition de mousse est récente et relativement superficielle, le karcher utilisé avec précaution, de haut en bas, et en étant prudent quand à la puissance utilisée (80bars max) est une solution efficace. Si l’utilisation de produits algicides est nécessaire, déterminez à l’aide d’un professionnel quelle quantité est suffisante et s’il y a besoin d’ajouter un produit à base de javel. Il tout de même préférable d’enlever au préalable le gros de la mousse, à la main ou au karcher.

Quelle que soit la méthode de nettoyage, l’application d’un fongicide et d’un traitement anti-mousse après l’opération permettra de retarder sa réapparition. Appliquer un revêtement résistant à l’humidité est également une très bonne initiative pour l’avenir de votre toiture.

Puis-je faire mon démoussage sans l’aide d’un professionnel

L’aide d’un professionnel n’est pas indispensable et dépend de l’ampleur de l’opération, mais elle est conseillée pour deux raisons. La première concerne la sécurité : le travail sur toiture présente un certain danger relatif tout simplement à la hauteur et au dénivelé : les chutes sont fréquentes et le jeu n’en vaut pas la chandelle. Il serait dommage de vous casser la jambe en voulant réaliser des économies ! La deuxième raison d’ordre plus technique : un professionnel est plus à même de déterminer quelle technique est la plus adapté et il sera également plus à l’aise avec l’utilisation de produits nocifs !

À propos de Cimbat.com

Depuis 2003, Cimbat est un site d'information sur l'internet et le bâtiment unique en France. Il est destiné aux professionnels désireux d'optimiser leur communication Internet, que ce soit via un site web, son référencement ou l'utilisation de médias web proposant des solutions publicitaires adaptées à leurs besoins.

© www.cimbat.com   -  Communication web bâtiment   -  Tous droits réservés.   -  Site édité par l'agence web à Lyon GDA
Plan des membres - Plan des actualités - Mentions légales   -   Foire aux questions   -   Utilisation des Cookies sur le Webzine Cimbat -