L'internet des objets, faut-il y croire ?

L'internet des objets, faut-il y croire ?

On ne compte plus les études et enquêtes sorties depuis quelques mois concernant l'internet des objets ! Mais doit-on y croire aveuglément, ou quelques péripéties viendront-elles ternir les prévisions de croissances exceptionnelles de ce "nouveau web" ?

L'internet des objets : de quoi s'agit-il ?

L'expression englobe de telles possibilités qu'il est difficile de toutes les énumérer. L'internet des objets s'applique à des objets que nous utilisons chez nous au quotidien, ou plus exceptionnellement dans le cadre de processus de suivi en entreprise.

Grâce à une connexion des objets entre eux, et leur capacité à suivre des évènements physiques (une organisation, un comportement ou des habitudes) : les objets intelligents permettront de faciliter considérablement notre quotidien.

Quelle évolution pour les fabricants ?

L'internet des objets est d'ores et déjà entré dans nos vies quotidiennes, notamment à travers la domotique. Mais les fabricants désireux de suivre cette ascension du Web 3.0 doivent s'adapter : il ne s'agit plus de créer de simples biens, mais de les connecter entre eux par le biais d'applications web dédiées.

Selon une étude proposée par BI Intelligence, l'internet des objets n'est pas à sous-estimer puisque la croissance de l'activité devrait être encore plus importante encore que celle des smartphones.

Sécurité et Big Data mettront-il à mal cette croissance ?

Connecter sa maison ou son entreprise est pratique... Mais les risques liés à l'utilisation de données trop personnelles (Big Data) et la sécurité inquiètent les consommateurs.

Fortinet a notamment diffusé une étude assez révélatrice sur le sujet :

  • 87% des propriétaires Français sont préoccupés par les fuites de données
  • 48% n'ont pas confiance en la manière dont leurs données peuvent être utilisées
  • 55% pensent d'ailleurs que le gouvernement devrait réglementer les données collectées

Mais est-ce vraiment un frein pour eux ? Peut-être pas ! Car malgré les inquiétudes quant à la récolte et la réutilisation de leurs données, 40% des propriétaires Français se disent prêts à payer plus pour leur service Internet afin de “permettre aux appareils connectés de fonctionner” dans leur maison.

Finalement, bien que les chiffres sur la croissance de l'internet des objets laissent peut être trop rêveurs, les fabricants devront très rapidement s'adapter à cette future tendance pour ne pas se voir dépassés par l'avènement du Web 3.0 !

TAG associés

industriels
À propos de Cimbat.com

Depuis 2003, Cimbat est un site d'information sur l'internet et le bâtiment unique en France. Il est destiné aux professionnels désireux d'optimiser leur communication Internet, que ce soit via un site web, son référencement ou l'utilisation de médias web proposant des solutions publicitaires adaptées à leurs besoins.

© www.cimbat.com   -  Communication web bâtiment   -  Tous droits réservés.   -  Site édité par l'agence web à Lyon GDA
Mentions légales   -   Foire aux questions   -   Utilisation des Cookies sur le Webzine Cimbat