Les échanges de lien internet dans le bâtiment – quelques règles.

Les échanges de lien internet dans le bâtiment – quelques règles.

Les annuaires :

Depuis longtemps, la pratique des échanges de lien tend à se généraliser sur la toile. Qui n'a pas entendu cette idée qui veut que plus un site est « linké » (qu'il dispose donc de liens vers lui), plus il est populaire et donc, plus Google TM l'estime pertinent (toutes choses égales par ailleurs…).

Une fois ce postulat établi, on assiste de plus en plus à des échanges massifs de liens avec tout et n'importe quoi.

Beaucoup d'annuaires plus ou moins utiles, imposent l'inscription d'un lien de retour comme préalable indispensable à l'inscription d'un site dans un répertoire. Du coup, on assiste à l'avènement de « links farm » (littéralement, « fermes à liens ») qui n'apportent rien, mais alors rien du tout aux sites qui les affichent !

Des questions évidentes viennent à l'esprit :

  1. De quel droit ces annuaires vous imposent-ils un lien, alors que par votre inscription vous créez sa richesse ? (Rappelons que CIMBAT offre beaucoup plus qu'un annuaire du bâtiment et n'oblige à aucun lien réciproque !)
  2. Pensez-vous sincèrement que mettre des tonnes de liens vers des sites inintéressants enrichit votre site pour vos visiteurs ?
  3. Quelle image a-t-on lorsqu'on vient pour la 1ère fois sur un site qui arbore 50 liens (on a vu largement pire que 50…) vers des annuaires totalement inconnus et pas toujours très décents ?

Je pense pour ma part, que ces liens n'ont aucun intérêt, ni pour le site, ni pour l'annuaire et qu'au mieux, ça n'est d'aucune utilité, au pire, c'est pénalisant, Google TM pouvant juger que la popularité d'un site ne la doit qu'à de multiples échanges de liens obligatoires, et en aucun cas à des liens spontanés surtout si ces liens viennent de thématiques différentes de celle de votre site (bâtiment) !!!

Personne ne détient la vérité sur Google mais je pense qu'il faut intégrer une fois pour toutes que Google fait tout pour "humaniser" ces outils en ce sens qu'il fait en sorte que ses algorithmes analysent nos sites comme un oeil humain normalement intelligent le ferait.

Si on partage cet avis, on se rend de suite compte que notre perception change, non ?

Alors faut-il pour autant supprimer les échanges de liens ?

Non et bien au contraire, l'échange de lien doit être partie prenante dans la stratégie de communication d'un site web mais pas avec n'importe qui et pas n'importe comment.

Le meilleur « échange de lien » est celui qui ne l'est pas … puisque le meilleur lien est celui qui n'impose pas la réciprocité et donc un lien qu'un site web aura spontanément posé vers le vôtre pour différentes raisons :

  • Il l'a trouvé intéressant
  • C'est un partenaire fréquent de travail
  • C'est un remerciement pour un service rendu

Cimbat bénéficie ainsi de nombreux échanges de lien spontanés et cela se ressent en terme de référencement.

L'autre échange de lien est le vrai « échange » provoqué par l'une des deux parties et qui va solliciter chez l'autre un lien réciproque en ayant vérifié auparavant que :

  • les activités des deux sites sont connexes
  • les sites ne se distinguent pas trop en terme de qualité ni de popularité

La démarche ne pose généralement pas de problème, elle fait partie des mœurs courantes du web et nul ne doit être choqué de recevoir ce genre de propositions.

Faut-il créer une page partenaire ?

A mon sens, oui ! Certains partenaires pourront être mis en valeur dès la première page, d'autres pourront l'être via une page internet baptisée "partenaires". Si vous devez absolument inscrire quelques annuaires que vous souhaitez "linker" au nom de la sacro sainte réciprocité, améliorez l'image de votre site en créant une rubrique "annuaires intéressants", au moins vous valoriserez plus ou moins la présence de ces intrus.

Exemples type d'échanges de liens profitables :

  • Une entreprise de carrelage pourra solliciter un collègue de la même région qui fait de revêtement mural ou de l'isolation.
  • Un fabricant de gouttières pourra échanger avec un fabricant de tuiles.
  • Un architecte pourra échanger avec ses différents partenaires fidèles : BET, économistes .....
  • Un négoce pourra négocier avec certains fournisseurs un échange de lien ou de logos comprenant un lien.

Vous pourrez prendre le cas de deux clients dont CIMBAT a fait les sites et qui se sont rapprochés, l'un représentant un fabricant de pavés béton , l'autre faisant des mortiers de joints pour pavés. On a dans cet exemple, le type même de l 'échange optimal car en plus, les deux produits ont besoin l'un de l'autre.

C'est le meilleur type d'échange : pertinent, cohérent, unique, équilibré, profitable .

Précision :

Dans l'extranet que CIMBAT propose, vous disposez d'un module de recherche où vous pourrez trouver près de 800 sites qui ont précisé rechercher ce type d'échanges de liens.

A vous de jouer.

À propos de Cimbat.com

Depuis 10 ans, Cimbat est un site d'information sur l'internet et le bâtiment unique en France. Il est destiné aux professionnels désireux d'optimiser leur communication Internet, que ce soit via un site web, son référencement ou l'utilisation de medias web proposant des solutions publicitaires adaptées à leurs besoins.

© www.cimbat.com   -  Communication web bâtiment   -  Tous droits réservés   -  Site édité par GDA
Mentions légales   -   Foire aux questions   -   Utilisation des Cookies sur le Webzine Cimbat