Tableau électrique, mieux vaut en choisir un équipé ou le compléter soi-même ?

Lors d’une construction neuve ou de grosses rénovations, il n’est pas rare d’hésiter entre un tableau électrique prééquipé ou nu. Quels sont les avantages de chacun ? Est-ce uniquement une question de choix ou il y en a-t-il un plus intéressant que l’autre ?

Quelques points de rappel sur le tableau électrique

Quel est son rôle ?

Le tableau électrique, également appelé coffret électrique, tableau de répartition ou encore tableau de distribution, représente le noyau d’une installation électrique. Il regroupe les arrivées et départs de tous les circuits d’un bâtiment. Il se matérialise par une coque, généralement en plastique. Ainsi, le tableau électrique accueille les dispositifs de protection et autres appareillages modulaires assurant le fonctionnement d’un réseau électrique.

Quelles sont les exigences de la norme NF C 15-100 le concernant ?

La norme électrique qui réglemente les bâtiments résidentiels, la NF C 15-100, précise que le tableau électrique doit :

    • être installé dans la GTL (gaine technique de logement),
    • comprendre, au minimum, deux différentiels 30mA dont un de type A,
    • disposer de minimum 20% de réserve,
    • proposer une identification rapide et claire des différents circuits.

Combien de rangées faut-il choisir ?

Lorsque l’on achète le tableau électrique de son logement, on a le choix entre 13 et 18 modules et de une à quatre rangées. Le choix s’effectue selon le nombre et le type d’équipements électriques prévus au sein de l’habitation. Cela découle du nombre d'interrupteur différentiel à installer. En effet, il est conseillé de prévoir un différentiel 30mA par rangée. Un autre élément peut permettre de faire une première sélection, la superficie du logement. Voici ce qui est généralement recommandé :

    • studio : 1 rangée
    • < 35m² : 1 ou 2 rangées
    • Entre 35 et 100m² : 3 rangées
    • > 100m² : 4 rangées.

Les critères de comparaison

Choisir un tableau électrique prééquipé ou nu peut, bien évidemment, se faire selon les préférences et habitudes de l’installateur. Cependant, certains critères peuvent aider à la décision.

La mise en œuvre du tableau électrique

Tous magasins commercialisant du matériel électrique se doit de proposer des tableaux prééquipés avec les composants minimums requis par la norme. Ainsi, vous n’avez pas à vous soucier de la conformité de votre installation avec les exigences de la NF C 15-100.

De plus, un tableau électrique prééquipé est plus rapide à installer. En effet, les dispositifs de protection étant déjà en place, il ne vous reste plus qu’a effectuer les raccordements des circuits.

Son adaptation aux besoins du logement

Concevoir son propre coffret électrique présente un avantage non négligeable, adapter son installation aux réels besoins de son habitation. En effet, c’est vous qui choisissez les dispositifs de protection et les modules de commande en fonction des équipements électriques de votre installation. Cependant, vous ne devez pas négliger la conformité avec la norme NF C 15-100.

Le prix

Beaucoup peuvent penser que le prix est le critère qui fait la différence. Or, pour choisir entre un tableau électrique prééquipé ou non, ce n’est pas forcément le cas. En effet, l’écart n’est pas toujours significatif. Il peut également varier selon les marques et les revendeurs.

À propos de Cimbat.com

Depuis 2003, Cimbat est un site d'information sur l'internet et le bâtiment unique en France. Il est destiné aux professionnels désireux d'optimiser leur communication Internet, que ce soit via un site web, son référencement ou l'utilisation de medias web proposant des solutions publicitaires adaptées à leurs besoins.

© www.cimbat.com   -  Communication web bâtiment   -  Tous droits réservés   -  Site édité par GDA
Mentions légales   -   Foire aux questions   -   Utilisation des Cookies sur le Webzine Cimbat